L'Arbitrage

L'Arbitrage
 
  1.  
    Top 10 des raisons de devenir arbitre de football, parce qu’on a la même passion
    1 ) Le fait que c’est payé
    Enfin… indemnisé. 40 à 50 euros par matchs en district, frais de déplacement inclus, c’est toujours ça de pris (mais attention, si c’est votre motivation première, tournez vous plutôt vers le trafic de drogue).
    2 ) Les répliques cultes, à raconter aux collègues
    « Monsieur l’arbitre, vous avez nettoyer vos lunettes avec une tranche de jambon ou quoi ? » « C’est son bide qui est hors jeu monsieur l’arbitre ! »
    3 ) Le plaisir de courir non stop pendant 90 minutes
    Oui, l’arbitre galope aussi, parfois même plus que les joueurs. Comme on dit : " quand on n’a pas de vidéo, on a des jambes"
    4 ) Les joies de l’administratif
    Tu aimes la paperasse ? Ce boulot est fait pour toi !
    5) Le sentiment d’autorité
    Sans même avoir besoin de parler. On montre le sifflet, on ne fait rien avant mon signal.
    6 ) Le geste gracieux du carton rouge qui sort lentement de la poche arrière du short
    Avec un regard qui en dit long : « Je vous avais prévenu, Monsieur le Numéro 6… mais vous n’en avez fait qu’à votre tête… »
    7 ) Les questions improbables à l’examen
    » En seconde période, l’attaquant n°7 de l’équipe A tacle illégalement le n°8 adverse. Ce dernier se relève et donne un coup de pied à son agresseur. Au moment où l’arbitre montre le carton rouge aux deux joueurs l’arbitre est sollicité par l’entraîneur de l’équipe B pour un remplacement. Pendant que l’arbitre note sur sa carte d’arbitrage les deux exclusions, l’assistant procède au changement demandé par l’entraîneur de l’équipe B et procède au remplacement du n°8 par le n°13. L’arbitre fait reprendre le jeu par un coup franc direct consécutif au tacle.
    Quelques instants plus tard, lors d’un nouvel arrêt de jeu, le capitaine de l’équipe A fait remarquer à l’arbitre que l’équipe adverse joue à 11. L’arbitre se rend compte de la situation. Décisions ? « 
    8 ) Les 300 pages du bouquin des lois du jeu
    La réponse à la question précédente s’y trouve peut-être.
    9 ) Les cris des parents au bord du terrain pour une simple touche
    « OOOOOH Monsieur l’arbitre !!!! La touche!!!! OOOOOOOOOH « 
    Les belles valeurs inculquées à travers cette fonction
    10 ) L’arbitre a toujours raison. Même quand il se trompe. Le principal, c’est de croire que l’arbitre fait de son mieux, et c’est souvent le cas.

 


toute l'association
Se connecter